iPod et minijupe au 18e siècle

Louise Royer Genre: Date de parution: février 2011 ISBN : 978-2-89597-168-9 Prix : 14.95 $
Feuilleter ce livre
Microsite Livre papier
Livre numérique

2ème position au Palmarès Communication-Jeunesse 2012-2013

Résumé

L’intrigue de iPod et minijupe au 18e siècle se situe d’abord dans un voyage dans le temps. Un soir, Sophie revient de ses cours à l’Université, quand elle est soudainement éblouie par une lumière intense. Prise de vertige, et sans trop savoir pourquoi ni comment, elle se retrouve en plein cœur de Paris… en l’an 1767 ! Se retrouvant dans un monde dont elle ignore les us et coutumes, elle devient rapidement la cible des curiosités, notamment du comte de Besanceau. Face à l’enquête menée par ce beau comte, Sophie passe progressivement de l’amusement à l’inquiétude en prenant conscience des conséquences que pourrait avoir la révélation de sa véritable identité…

Le mot de l’éditeur

Dans cette aventure pleine de rebondissements, révisant avec humour l’époque des romans de cape et d’épée, Louise Royer allie ses deux passions, l’histoire et la science, pour le plus grand plaisir des lectrices et des lecteurs.

Retours sur iPod et minijupe au 18e siècle

« Avec ce premier roman destiné à un jeune public puisque publié dans la collection 14/18 des Éditions David, Louise Royer démontre hors de tout doute que le passé n’est pas nécessairement ennuyant pour des lecteurs ados. Au contraire, il est tour à tour rafraîchissant, croustillant et même drôle. »

Paul-François Sylvestre, Le Métropolitain, 7 Juillet 2011

« L’intrigue amoureuse pimente évidemment la lecture, avec ses élans d’orgueil qui rappellent Jane Austen, mais ce qui séduit encore plus, à mon avis, c’est l’habileté avec laquelle l’auteure met en relief le choc des cultures, qui fait comprendre le chemin parcouru depuis près de 250 ans, particulièrement aux plans social et politique. […]
De facture agréable, ce premier roman de Louise Royer est réussi. Il apporte finement une leçon qu’on a tendance à oublier : ce qu’on tient aujourd’hui pour acquis n’a pas toujours été. »

Isabelle L’Italien-Savard, Québec français, n° 162, été 2011, p. 9

« C’est un livre pour les 14 ans et plus, qui s’intègre à merveille dans le curriculum de français pour la filière théorique et qui donne envie de lire le prochain livre : Culotte et redingote au 21e siècle. »

Dominique Roy, Pour parler profession, juin 2012, p. 41

« Romanesque à souhait, amusant et très divertissant, le roman de Louise Royer se lit d’une traite. J’ai passé de belles heures de plaisir à suivre Sophie et ses péripéties sur le vieux continent. »

Geneviève Bolduc, La bibliothéque d’Allie, avril 2011.

« Le roman est écrit dans une langue soutenue et accessible. Il m’a habitée des jours durant. J’ai littéralement adoré ! […] Si les enseignants de mes filles passent par ici et qu’ils voudraient bien mettre iPod et minijupe au 18e siècle au programme, je leur saurais gré. Je leur offre même la bière en échange de ce valeureux service ! »

Danielle VervilleCoup de pouce, février 2013.

« Louise Royer réussit à entraîner le lecteur dans une histoire alliant aventure, sciences et amour, ainsi qu’à rendre attachants ses personnages. »

Valérie Lessard, LeDroit, édition week-end du samedi 26 mars 2011, p. A14

« Les ados risquent d’y plonger tête première. »

Guillaume Moffet, Voir Gatineau-Ottawa, édition du 10 mars 2011, p. 4

« J’ai tripé à lire ce livre-là ! […] Ça se dévore ! »

Ève Christian, Désautels, SRC Radio, 25 avril 2011

Qu'as-tu pensé de ce livre ?